Vincent Dubois SAGE (UMR 7363)
Sciences Po, Le Cardo, 7 rue de l’Ecarlate CS 20024 67082 Strasbourg Cedex France
+33 (0)3 68 81 65 70 vincent.dubois@misha.fr

Accueil du site > Mots-clés > Thèmes > Politique et sociologie de la culture

  • « L’apport des sciences sociales à la compréhension des politiques culturelles »

    journées franco-suisse sur les politiques culturelles, Fondation Guilé, Boncourt (Suisse), 5 octobre 2006

  • « Sociologie des pratiques musicales en amateur »

    colloque Les pratiques amateur, Conseil régional d’Alsace, 20 septembre 2006

  • « Social and political issues of cultural policies »

    keynote speech, 4th International conference on cultural policy research, July 12-16 2006, Vienna.

  • « Logiques pratiques vs logiques institutionnelles : les politiques de l’harmonie ou les contradictions du traitement public d’une musique populaire »

    Journée Sport, institutions et sociétés, Université Marc Bloch, Strasbourg, 17 mars 2006

  • « Du militantisme à la gestion culturelle »

    in Gaubert (C.), Lechien (M.-H.) et Tissot (S.), dir., Reconversions militantes, Presses universitaires de Limoges, 2006, p. 139-162

    lire le résumé

    Cet article retrace l’histoire d’une désillusion et d’une dépossession. Cette histoire est celle de toute une génération de militants et d’intermédiaires culturels (animateurs, membres d’associations, éducateurs, etc.) qui, dans le sillage des mobilisations de 1968, croyait pouvoir changer la société en inventant de nouvelles formes d’engagement et de nouvelles activités professionnelles mêlant culture et politique. La conversion dans le militantisme culturel d’un ensemble de dispositions sociales, scolaires et politiques dans les années 60 s’accompagne rapidement d’une conversion du militantisme en projet professionnel, via notamment les nouveaux métiers de l’animation culturelle. Dans la même logique s’institutionnalisent des politiques culturelles qui offrent des débouchés à ces aspirations multiformes. Une vingtaine d’années plus tard, ces militants culturels n’ont pas seulement, comme beaucoup d’autres, dû réviser à la baisse leurs ambitions de changement social. Ils ont dû également renoncer à leur conception globalisante de l’action culturelle, en redéfinissant leurs fonctions et leurs pratiques sur le mode rationalisé de la spécialité professionnelle, désormais distinguée de l’humeur militante des débuts, voire opposée à elle, ou en laissant à d’autres leurs activités dans ce domaine.

    HAL

  • « La visión económica de la cultura »

    Anuario Ininco - Investigaciones de la Comunicación, 18 (1), junio 2006, p. 251-262

    lire le résumé

    El empleo de un vocabulario y de categorías económicas a propósito de la cultura es corriente hoy en día. Esta trivialización llama a una mirada critica. Es la que propone este articulo poniendo algunos jalones para una genealogía de este discurso y de su difusión, a partir de las modalidades de desarrollo de la ciencia económica, de la orientación de las políticas culturales gubernamentales y de las transformaciones intervenidas en el funcionamiento del campo cultural.

    HAL

  • Compte-rendu de P. Bourdieu, La distinction

    Encyclopedia Universalis, 2006

    Voir en ligne : Encyclopedia Universalis

  • Compte-rendu de B. Lahire, La culture des individus

    Encyclopedia Universalis, 2006

  • « Les conditions sociales de l’expérience musicale »

    Colloque L’expérience musicale, EHESS, Marseille, 13-14 octobre 2005 (avec J.-M. Méon)

  • « Les registres sociaux de la musique amateur : entre-soi, domination culturelle et autonomie symbolique dans les pratiques populaires »

    ENS-LSH, Lyon, 10 février 2005

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 120


mentions légales | SPIP | CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0