Vincent Dubois SAGE (UMR 7363)
Sciences Po, Le Cardo, 7 rue de l’Ecarlate CS 20024 67082 Strasbourg Cedex France
+33 (0)3 68 81 65 70 vincent.dubois@misha.fr

Accueil du site > actualités/news

    Nuevo articulo

    Cuando las élites políticas transforman la vida de la población precaria : la construcción política del fraude social como problema público en Francia

    Voir en ligne : https://p3.usal.edu.ar/index.php/mi...

    Nouvel article

    « La “fraude sociale” en questions. La naturalisation d’une thématique politique au prisme des questions à l’Assemblée nationale (1986-2017) », Revue française de science politique, 70 (3-4), 2020, p. 7-37, avec Marion Lieutaud.

    Voir en ligne : CAIRN

    Entrevista

    “Llame usted mañana” : cuando la complejidad de la burocracia frena el acceso a un derecho

    Voir en ligne : Newtral

    Nuevo libro

    Sujetos en la burocracia. Relación administrativa y tratamiento de la pobreza, Ediciones Universidad Alberto Hurtado, Santiago de Chile, 2020, prologo de Carolina Rojas, 326 p.

    Contrôler les assistés / Controlling the entitled

    Parmi de très nombreux changements, la réforme de l’Etat social dans les pays occidentaux a récemment conduit au renforcement du contrôle des assistés sociaux, défini comme l’ensemble des dispositifs et pratiques institutionnelles destinées à vérifier que les bénéficiaires respectent les règles d’octroi des prestations. Pourquoi ce renouveau du contrôle est-il intervenu ? Comment la fraude sociale a-t-elle été construite et promue comme un problème public ? Comment ce qui était une simple routine bureaucratique a-t-elle été élevée au rang d’enjeu du débat politique et de l’action publique ? Comment le contrôle est-il organisé et mis en pratique ? Quels sont ses effets sur la vie des allocataires ? En abordant ces questions, cette recherche analyse le nouvel équilibre entre politique, économie et morale qui définit l’Etat social contemporain. Elle montre comment la régulation juridique, les contraintes financières, les technologies de surveillance et les interactions directes entre agents et bénéficiaires se combinent dans le nouveau gouvernement des pauvres. La recherche empirique porte sur le cas français, replacé dans une perspective internationale, des années 1990 à nos jours. Elle traite plus précisément du contrôle des bénéficiaires de minimas sociaux et des chômeurs.

    Among numerous innovations and changes, welfare reform in western countries has recently revitalized welfare control, defined as the institutional arrangements and practices aimed at checking that recipients comply with the rules of welfare benefits. Why did this revival of control occur ? How has welfare fraud been constructed and promoted as a public problem ? How has a bureaucratic routine been raised to the status of a political and policy issue ? How is control organized and implemented ? What are its impacts on the lives of the recipients ? By addressing these questions, this research provides an original contribution to the analysis of the new balance between politics, economics and morals that define the contemporary social state. It shows how legal regulation, financial constraints, surveillance technologies and direct interactions between bureaucrats and clients intertwine in the new government of the underprivileged. This project is based on empirical research on the French case, set in an international perspective, from the 1990s to the present. It focuses on the control of minimum benefits recipients and on the control of the unemployed.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 255

mentions légales | SPIP | CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0